Survol du projet

Le projet du Système inclusif de services à la petite enfance (SISPE) est un projet multiphase financé grâce à plusieurs subventions et partenaires communautaires. La liste complète de ces subventions et partenaires figure sur la page Bailleurs de fonds. Voici les phases clés de la recherche énumérées en fonction des principales subventions reçues et des activités réalisées à chacune des phases.

2018-2025 (2 480 134 $ + 20 000 $ pour l’étape de la lettre d’intention + 1 521 407 $ en provenance des organismes partenaires)
Subventions de développement de partenariat (SDP) du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada
Le projet de SP élargi fournit de nouvelles perspectives de trois façons :

  • Premièrement, nous allons élargir notre collection de données longitudinales auprès du groupe existant de participants (de l’échantillon de SDP de la Cohorte 1) afin de comparer les expériences vécues dans les systèmes de services à la petite enfance et aux enfants d’âge scolaire.
  • Deuxièmement, nous recrutons une nouvelle cohorte d’enfants de deux ans (au sein des mêmes communautés), afin de comparer les expériences vécues en matière de services trois ans après la mise en œuvre de plusieurs stratégies politiques par le gouvernement de l’Ontario, et de déterminer si ces changements ont eu une incidence sur ces communautés.
  • Troisièmement, la nouvelle cohorte de participants sera élargie pour comprendre trois nouvelles communautés, soit la vallée de Comox (C.-B.), Yellowknife (T.N.-O.) et Brandon (Man.) où les gouvernements ont des objectifs politiques similaires à ceux de l’Ontario concernant les services à la petite enfance.
  • Enfin, le partenariat (SP) élargi comprendra un comité consultatif international formé de chefs de file en matière de théorie et de pratiques liées aux jeunes enfants handicapés, ainsi qu’un conseil consultatif de jeunes afin de connaître le point de vue des enfants mêmes.

2016-2017 (25 000 $)
Subvention de synthèse des connaissances du CRSH
Intégration des perspectives autochtones dans l’éducation de la petite enfance, la garde d’enfants et l’intervention précoce
Le projet de synthèse des connaissances visait à cerner les approches autochtones face à l’intervention précoce en résumant la recherche et la théorie issues :

  • de la littérature universitaire et de la littérature grise, ainsi que de rapports d’organismes communautaires autochtones;
  • de l’analyse des données déjà recueillies auprès de parents autochtones et d’autres parties prenantes du projet du SISPE;
  • et de l’analyse réalisée par les principaux membres des communautés autochtones, dont le District of Timiskaming Council of Elders (Conseil des aînés du district de Timiskaming).
  • Nous avons publié notre vidéo sur les conclusions tirées par les Autochtones (en anglais seulement). Cliquez ici pour la visualiser.

2014-2018 (199 855 $ + 305 369 $ en provenance d’organismes partenaires)
Subvention de développement de partenariat (SDP) du CRSH 

  • Le projet de SDP a été financé de 2015 à 2018, mais les travaux réalisés dans le cadre de cette constellation de recherche ont débuté en 2013 lorsqu’on a consulté des membres de plusieurs communautés au sujet de la conception collaborative de l’étude. En 2014, le projet a reçu le soutien direct du comté de Wellington (des villes de Toronto et de Hamilton ainsi que du district de Timiskaming).
  • Le projet de SDP a pris la forme d’une étude longitudinale de trois ans, au cours de laquelle des familles ont été interviewées une fois par année pendant toute la durée de l’étude. Nous avons interviewé 67 familles dont les enfants sont nés entre 2010 et 2014.
  • Après avoir analysé les résultats des entrevues et consulté nos partenaires communautaires, nous avons élaboré nos approches en matière d’analyse.

2013 (23 322 $)
Subvention de planification de l’IRSC (Plan de services de santé intégrés en tant que secteur prioritaire)

  • Nous avons consulté des membres des communautés visées concernant la planification et la mise en œuvre du projet de recherche.
  • Les 5 et 6 mai 2014, nous avons tenu un événement de planification de la recherche à l’Université Ryerson.
  • Nous avons rencontré des représentants de plus de 100 organismes communautaires du comté de Wellington, du district de Timiskaming et des villes de Toronto et de Hamilton pour leur demander leur avis et leurs commentaires au sujet des questions de nos enquêtes de recherche, de la conception de celles-ci et de notre stratégie de mise en œuvre.